radio chahut
lien Facebook
Orchestre mégaphonique de rue
 

 

 

 

L’instrumentarium hybride de l’OMR détourne les instruments (anches, cuivres, percussions, instruments électriques, bidouille électro-acoustique) par l’amplification à l’aide de mégaphones. Ce dispositif, totalement constitutif de l’écriture musicale et de la mise en espace, développe à travers une déambulation publique, un univers sonore imposant, disloqué, innovant. Son saturé du mégaphone, son puissant, imposant, son d’extérieur, son lyrique, son sirène, son autoritaire, son inquiétant, alarmant, son revendicateur, son fait pour la foule... Pour se faire entendre.

Pour commémorer le 20ème anniversaire de la catastrophe de Tchernobyl et dans le cadre du projet La diagonale de Tchernobyl, l'Orchestre mégaphonique de rue porte un projet de «procession musicale» païenne et urbaine, exutoire à la fatalité, à la peur, contre le renoncement, pour la dignité humaine.
Création et représentations au festival d'Aurillac 2006.

Anne Montagard : clarinette MP*
Anne-Sophie Millet : hautbois MP*
Thérèse Bosc : saxophone soprano MP*
Sylvain Vast : saxophone alto MP*
Benjamin Plante : saxophone MP*
Nathalie Goutailler : cornet MP*
Thomas Ostermann : trompette MP*
Florian Tillard : trombone MP*
Yves Marceau : trombone MP*
Lionel Malric : clavier MP*
Yannis Frier : guitare MP*
Stéphan Gueydan : basse MP*
Fred Galland : percussions MP*
Vincent Copier : percussions MP*

MP* : mégaphoné