radio chahut
lien Facebook
sébastien bouhana : batterie, percussions
Yannis Frier


english

Sébastien commence la batterie tardivement et suit les cours de Dominique Marseille à l'école Dante Agostini de Bordeaux pendant cinq ans. Membre du collectif bordelais de musique noise et alternative (Mandala) il se forme à la scène. Les musiques de Sonic Youth, Bastard ou Sister Iodine lui inspirent des esthétiques sonores plutôt transcendantales. Il se frotte à l'improvisation à Toulouse (notamment à l'école des musiques vivantes Musique'Halle, accompagné par Emmanuel Petit et Marc Démereau), ce qui fut une révélation. Dans les années 2000, il joue à Paris dans plusieurs formations de musique improvisée. En 2007, il s'installe à Crest (Drôme) et rencontre le Grand Chahut Collectif avec qui il se trouve des affinités évidentes, naviguant entre différentes approches des percussions. En 2008, il fait son premier solo (sur un surdo) lors du festival Petits Chahuts Itinérants et a depuis intégré trois trios de musique improvisée (Tu tapes trop fort, Asile Mabuse, Nicht Rio) et Tsalorlaari (inspiré de musiques afghanes traditionnelles). Parallèlement, il participe à Cette chienne de vie !, un ensemble de musiciens du sud-est de la France, improvisant autour du sound-painting (langage d'improvisation dirigée pluridisciplinaire). Il est membre également de la compagnie 36 du Mois/Cirque 360 aussi bien comme musicien que comédien depuis 2002.

Au cours de ces dernières années il a pu partager les sons avec Emmanuel Petit, Marc Demereau, Glenn Marzin, Frédéric Blondy, Pascal Battus, Thomas Petit, Heddy Boubaker, Sébastien Cirotteau, Christine Abdelnour, Sharif Sehnaoui, Agnès Palier, Stephan Rives, Jean Bordé, Jack Wright, Xavier Charles...

discographie
• Nicht Rio : "Title turtle" [insub38]
• Sébastien Bouhana : "Tambour, pas tant" [insub37]
• Heddy Boubaker + Sébastien Bouhana [insub01]