radio chahut
lien Facebook
  Tsalorlaari
Tsalorlaari
 


Yannis Frier guitare
Lionel Garcin saxophones
Olivier Germain-Noureux tuba, saxhorn
Lionel Malric clavicorde, claviers
Sébastien Bouhana batterie


 

 


ENGLISH VERSION

Intersection, croisée des chemins. C'est ce que signifie Tsalorlaari en pachto. C'est aussi là que se situe la musique du Grand Chahut Collectif, gang de brasseurs de sons basé dans la Drôme. Sous la houlette de Yannis Frier, quatre musiciens se sont réunis autour de la culture afghane, malmenée et interdite par les régimes politiques successifs pendant presque 40 ans. Ils s'approprient ballades et musiques de transe issues d'un répertoire traditionnel sauvegardé en partie par la diaspora et les enregistrements. Électricité, improvisation, urgence, instrumentation et influences occidentales viennent nourrir ces relectures aux accents rock décalé et jazz abrasif.

Sur l'enregistrement audio :
Y. Frier, Lionel Garcin, S. Bouhana et Marie Frier à la basse.

 

presse
Ce groupe est né en 2009, lors du festival Petits Chahuts Itinérants, mais surtout à la suite d'un coup de cœur incroyable pour une compilation de musiques afghanes recueillies par une équipe de radio allemande dans le pays en 1974... quand il y avait une culture vivante et sans interdit... avant les communistes, avant les talibans, juste avant les horreurs qui allaient détruire presqu’en intégralité la culture musicale traditionnelle afghane, ce qui a ému encore plus Yannis Frier, co-fondateur du groupe. Interdire la musique... rien de plus révoltant quelle que soit sa culture ou sa civilisation puisque le sujet est d'actualité (...). Chacun se laissera porter par la musique et voyagera là où son âme l'emportera.
Le Crestois, 24 février 2012

concerts
• Jarny (F54) : "Musique en mouvement",
+ Irène +Les explorateurs
• Montoison (F26) : HICAM, + Navasté
• Valouise (F05) : "Place pagaille"
• Die (F26) : "Petits chahuts itinérants", La griotte,
+ Forge/Dumont/Epinat

contacts
yannisfrier_at_gmail.com